Manifestation du 20 juillet : Le FNDC annonce le meurtre par balles de deux manifestants

Manifestation du 20 juillet : Le FNDC annonce le meurtre par balles de deux manifestants

Deux des cinq manifestants blessés par balles le lundi 20 juillet ont succombé à leurs blessures. C’est le Front national pour la défense de la Constitution (FNDC) qui l’annonce dans un communiqué.

COMMUNIQUE N°122

Les forces de défense et de sécurité réquisitionnées par le régime pour réprimer la manifestation du 20 juillet ont tué deux citoyens, tous par balles.

Le FNDC adresse ses sincères condoléances aux familles des deux compatriotes lâchement tués par des armes de guerre utilisées contre les opposants au coup d’État constitutionnel d’Alpha Condé.

Privant les familles endeuillées de tout espoir de justice et de toute compassion, le Gouvernement a publiquement nié ce triste bilan de la répression qu’il a ordonnée ainsi que l’usage des armes de guerre contre les manifestants.

Ces tueries, blessures par balles et kidnappings traduisent dans les faits le terrorisme d’État instauré par Alpha Condé pour imposer son projet de troisième mandat au peuple de Guinée.

Lire ICI l’intégralité du communiqué du FNDC

PARTAGE CET ARTICLE
Lire aussi -   Guinée forestière: Une quarantaine d'opposants au régime déportés au camp de Soronkoni

VOUS POUVEZ LIRE AUSSI

Avatar

A PROPOS DE L'AUTEUR Kessoun

Kessoun Guinée, site d'informations générales sur la Guinée, l'Afrique et le reste du monde.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :