Espagne : 34 arrestations pour trafic de déchets dangereux vers la Guinée

Espagne : 34 arrestations pour trafic de déchets dangereux vers la Guinée

Menée par la Garde civile et Europol, l’enquête a établi qu’entre 2018 et 2019, 138 transferts illégaux de déchets dangereux avaient été effectués de Tenerife vers huit pays africains.

Vaste coup de filet de l’autre côté des Pyrénées. 34 personnes ont été arrêtées en Espagne dans le cadre d’une enquête sur l’exportation illégale vers le Nigeria et sept autres pays d’Afrique de 2500 tonnes de déchets d’appareils électriques et électroniques dangereux, a annoncé lundi la Garde civile espagnole.

Menée en collaboration avec l’agence européenne de police Europol, l’enquête a établi qu’entre 2018 et 2019, 138 transferts illégaux de déchets dangereux avaient été effectués de Tenerife vers des pays africains : Sénégal, Ghana, Gambie, Togo, Bénin, Guinée Conakry, Sierra Leone et, surtout, Nigeria.

Les suspects, pour la plupart de nationalité ou d’origine africaine, ont été arrêtés à Tenerife et Grande Canarie, deux îles de l’archipel espagnol des Canaries, dans l’Océan Atlantique, a précisé la Garde civile dans un communiqué.

Lire la suite sur Le Parisien

PARTAGE CET ARTICLE
Lire aussi -   Guinée: Sidya Touré annonce une tentative d'enlèvement de sa personne

VOUS POUVEZ LIRE AUSSI

Avatar

A PROPOS DE L'AUTEUR Kessoun

Kessoun Guinée, site d'informations générales sur la Guinée, l'Afrique et le reste du monde.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :